×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 579

Les traitements naturels

Traitements naturels préventifs

Pour traiter naturellement le bois afin de le préserver de toute attaque de capricorne et autre insecte xylophage, il existe quelques solutions. Déjà, il faut savoir que les bois de prédilection du capricorne sont les résineux. Aussi mieux vaut les éviter au maximum lors du choix de la charpente. Toutefois, s’il faut opter pour ce genre de bois, il est préconisé de choisir une essence de bois qui soit naturellement plus durable. Il est également conseillé de couper le bois au moment où il ne contient que le minimum de substances sucrées. Ces dernières constituent, en effet, la principale nourriture des insectes xylophages comme le capricorne. Il est également conseillé de n’utiliser le bois que lorsqu’il est entièrement sec et ce, sans aucune intervention artificielle. Autrement, il pourrait attirer davantage ces bestioles. Il faut aussi veiller à ce que la pièce qui va héberger le bois soit le plus ventilé possible afin d’éviter l’humidité.

Les bons choix de bois

Toutes ces solutions évoquées demeurent préventives puisqu’il n’existe pas encore à ce jour un moyen naturel qui puisse éliminer les capricornes de façon radicale et encore moins d’éviter qu’ils ne reviennent s’installer à nouveau dans les années à venir. Aussi, est-il important de faire le bon choix et de prendre les bonnes décisions au moment d’acheter ou d’acquérir les bois qui vont être utilisés chez soi vu qu’aucun traitement curatif naturel contre les capricornes n’est encore disponible. Par exemple, les bois nécessaires pour la terrasse comme pour la charpente doivent être très résistants étant donné qu’ils sont toujours exposés aux attaques de champignons et d’insectes. Pour les autres utilisations, du bois moins durable peut faire l’affaire. C’est le cas des poutres apparentes. Quoi qu’il en soit, même si toutes les précautions ont été prises pour éviter l’infestation des capricornes dans les bois de l’habitation, il est toujours plus prudent de procéder à la vérification régulière, au moins tous les 10 ans.

Des traitements supplémentaires

Malgré ces mesures naturelles préventives et pour aller encore plus loin, il est primordial de traiter l’ossature en bois ainsi que la charpente du toit. En effet, il se pourrait que le bois ait été quelque peu mouillé lors des travaux de construction. Il faut le faire aussi si le bois est difficile d’accès et qu’il est presque impossible de le contrôler à chaque fois. Il en va de même si suite à une erreur de construction, le taux d’humidité de la pièce contenant le bois est assez élevé. Le manque d’étanchéité des toitures qui sont plates ainsi que celui des murs peut aussi nuire malgré les traitements naturels de prévention. En outre, les volets, les fenêtres ainsi que les bardages des façades qui sont souvent exposés aux intempéries doivent également être impérativement traités. Ils ne disposent pas toujours de protections et peuvent facilement servir d’abris pour les capricornes. 

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous faire une demande par devis !