×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 579

Préparer avant un traitement curatif

 Sonder les bois

 Quel que soit le traitement curatif choisi pour en venir à bout de l’infestation des capricornes dans les bois de la maison, il faut suivre des phases préparatoires. Elles sont indispensables pour l’efficacité du traitement futur. La première consiste au sondage de tous les bois de la construction. Dans cette étape, tous les bois présents dans l’habitation sont sondés au millimètre près et ce, même si le doute ne porte que sur une seule portion de bois. Cette étape est primordiale dans le sens où elle sert à détecter toute présence de capricorne dans la maison ainsi qu’à trouver les zones infestées. De cette façon, tous les bois infectés seront traités en même temps, histoire d’éviter que la maison ne subisse une autre intervention dans les semaines, mois ou années à venir. Les entreprises spécialisées sont dotées des matériels et équipements nécessaires pour mener à bien cette première phase de préparation.

Bûcher les parties infestées

Une fois le sondage effectué, une deuxième étape va vite prendre le relais. Il s’agit de bûcher les parties infestées. Celle-ci consiste, comme son intitulé l’indique, de travailler sur les zones attaquées. Pour ce faire, les parties vermoulues sont éliminées. Cette tâche se fait généralement par simple grattage. Ensuite, le bois sain est mis à nu. Quant aux zones qui sont jugées dépourvues de résistance mécanique, elles seront vite ôtées pour éviter tout accident. Cette étape n’est plus qu’une question de routine pour les entreprises spécialisées. Toutefois, elle reste importante pour la suite des événements vu qu’elle garantit la préservation des zones non infectées, l’ablation des parties non récupérables mais aussi le traitement des morceaux attaqués. Le temps qu’elle nécessite dépend de plusieurs facteurs dont les plus évidents sont la taille de l’habitation, l’emplacement des bois dans la maison et leur nombre.

Brosser puis dépoussiérer

La dernière étape de la préparation du bois à traiter se résume en deux mots, le brossage et le dépoussiérage. Certes la vermoulure a été éliminée au moyen de grattage. Encore faut-il l’enlever entièrement. Pour cela, il faut brosser toutes les galeries qui ont été creusées par les capricornes. De cette même façon, certains œufs et larves de l’insecte peuvent déjà être retirés du bois. Une fois que ce brossage est terminé et que l’intérieur du bois est apparemment propre, il faut encore dépoussiérer toute la surface externe. Cette phase est primordiale dans le sens où les poussières peuvent empêcher la bonne pénétration du produit utilisé pour traiter le bois. Il est donc important qu’elle soit effectuée par des mains d’experts. C’est pour cette raison que les entreprises spécialisées réalisent successivement le brossage et le dépoussiérage. Ces deux actions garantissent d’ailleurs l’efficacité de l’intervention et il est préférable de les faire exécuter par des professionnels.  

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous faire une demande par devis !