×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 579

Reconnaître les dégâts engendrés par le capricorne

Le capricorne est l'un des insectes xylophages capables d'engendrer d'importants dégâts sur les bois. On l'appelle capricorne des maisons car il choisit son gîte dans les résineux tels que les pins, les sapins, les épicéas ou tout autre bois qui forme la charpente de l'habitation. L'insecte adulte n'est pas celui que l'on doit craindre le plus car sa longévité est très brève. Celle-ci ne dure que l'espace de deux ou trois semaines. Il n'aura donc pas le temps de faire des perforations importantes dans le bois.

Les plus nuisibles sont les larves qui peuvent vivre pendant 3 à 5 ans. Ce qui est inquiétant également c'est leur nombre car une femelle peut pondre des centaines d'œufs qu'elle dépose dans les fissures du bois ou dans d'autres endroits de la charpente. Pendant toute son existence, le capricorne ne mangera que l’aubier du bois. Les dégâts engendrés par les larves ne sont pas remarquables immédiatement mais ils sont immenses. Celles-ci attaquent le bois, non pas de l'extérieur, mais elles creusent des galeries. Ces larves craignent aussi bien la lumière que l'air, ce explique leur préférence pour les galeries internes, parallèles au sens du bois. Les larves ne percent presque jamais le bois. Ainsi, de l'extérieur, on ne décèle aucune anomalie. Tout a l'air parfaitement normal. Étant donné que des sciures n'apparaissent pas, il est assez difficile de remarquer les ravages que cet insecte peut provoquer.

Il faudra faire quelques sondages avec la pointe d'un couteau ou la pression du doigt pour mettre à jour les galeries. Il faudra aussi se munir d'une loupe pour distinguer les minuscules traces parallèles. Quand on dégage la vermoulure, ces traces peuvent s'observer assez distinctement. Ces dernières sont l’œuvre des fortes mandibules des larves. Elles attaquent minutieusement le bois jusqu'à compromettre sa résistance. Le bois s’assèchant, signe d’une atmosphère plus chaude, favorisera le développement rapide des larves qui préfèrent la chaleur. D'une manière générale, les dégâts faits par le capricorne se présentent sous forme de trous qui lui servent de sorties lorsqu'il atteint l'âge adulte. C'est le moment où les femelles vont pondre leurs œufs et où l'accouplement s'effectue également. Ces trous sont de forme ovale ; le diamètre peut atteindre 6 à 10 mm.

Ils sont tangents aux faces du bois et ils contiennent de la farine de bois. Les pièces de bois atteintes ont des apparences trompeuses mais elles sont dangereuses. Le bois n'est plus consistant et sa structure est compromise. Les pièces peuvent s'effondrer d'un moment à l'autre selon la profondeur de l'attaque.

Si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à nous faire une demande par devis !